Comment utiliser une perceuse ? Notre Récapitulatif

Comment utiliser une perceuse ? 

Dans la caisse à outils des bricoleurs professionnels et amateurs, on ne manque jamais de retrouver une perceuse, ou encore une perceuse visseuse, particulièrement utilisée pour les petits et les gros travaux. Disponible à différents prix d’achats, en différents modèles (la perceuse filaire ou la perceuse sans fil), cet outil de première utilité vous aide à percer tous types de supports : acier, bois, plâtre… On l’utilise donc au fil de ses besoins, pour installer une tringle à rideaux, pour poser un cadre, installer une étagère ou encore pour visser un élément de décoration…

Si vous êtes nombreux à manier les perceuses à la perfection, pour d’autres, l’utilisation de cet outil n’est pas toujours évidente et beaucoup se demandent comment utiliser une perceuse.

Or, une perceuse mal utilisée conduira, non seulement, à des trous mal faits, mais engendrera également une usure plus rapide de cet outil (qu’il faudra alors racheter, car sans perceuse, il y a bien des choses impossibles à faire)…

Pour vous guider dans vos différents travaux de bricolage, découvrez comment utiliser une perceuse ( et comme il faut ) !

Les différents types de perceuses, pour tous vos besoins

Pour bien comprendre l’utilisation d’une perceuse, il faut avant tout comprendre son fonctionnement et ses modalités particulières. Ainsi, dans les rayons de bricolage, on retrouve désormais différents types de perceuses visseuse, quand toutes n’ont pas la même utilité /

– La perceuse dite “perforateur” : cette dernière est conçue pour percer dans la pierre, ou encore le béton.

– La perceuse dite “à percussion” : un outil utilisé pour percer tous types de matériaux, à l’exception faite du béton.

– La perceuse visseuse, permettant de permuter entre deux modes d’utilisation en fonction de vos besoins

– La perceuse à batterie : que l’on retrouve pour différents types de supports

– La perceuse à fil : devant être branchée sur secteur pour être utilisée.

 

Pour bien utiliser sa perceuse, choisir le bon embout !

Avant toutes choses, pour bien utiliser sa perceuse, il faudra prendre le temps d’étudier la tâche à réaliser. Pourquoi ? Parce que sans cela, vous risquez d’utiliser le mauvais embout de perçage et donc de détériorer, non seulement ce dernier, mais plus encore votre perceuse.

On retrouve donc différents embouts, adaptés à tous les types de supports : foret spécifique pour acier, foret à bois, foret pour béton, foret pour plâtre.

Le diamètre des forets est variable, là encore, on le choisit en fonction du support à percer.

Ainsi, pour installer une étagère fine en bois contre un mur, on choisira un foret au diamètre plus fin que si vous souhaitez percer du bois très épais. Pour vous aider à faire votre choix, les différents forets vendus sont généralement dotés d’indications précises qui vous orienteront !

Notez que pour faciliter l’utilisation de votre perceuse, et également des perçages parfois délicats, il est recommandé de lubrifier vos forets avant de les utiliser.

Installer le foret pour percer votre support.

Une fois le foret choisit, en fonction de vos besoins, il faudra prendre le temps de l’installer avec soin, sous peine de le casser ou plus encore de vous blesser.

Lorsque votre perceuse sera éteinte, ou débranchée, insérez donc le foret dans le mors prévu à cet effet; dont l’utilisation varie quelques fois d’un modèle à l’autre, avant de le resserrer en vous assurant que l’embout tient bien en place.

Avant de vous évertuer à percer votre support, allumer votre perceuse et tester, tout en douceur, la solidité de l’installation de votre foret.

Des réglages à faire avant de percer, pour une utilisation correcte

Dans un premier temps, puisque la plupart des perceuses bénéficient d’un mode vissage et d’un mode dévissage, il faudra prendre le temps de s’assurer du mode activé (se changeant le plus souvent à l’aide d’une simple manette sous la perceuse, ou sur le côté).

Ensuite, il faudra prendre soin de réguler la vitesse de votre perceuse. Comment faire ? En prenant en compte, le support à percer.

Sachez donc que pour un matériau dit tendre, tel que le bois, il faudra choisir une vitesse élevée (environ 3000 tours par minute). Attention toutefois, plus le diamètre de votre mèche sera important, plus la vitesse de votre perceuse devra être réduite.

À l’inverse, les matériaux dits durs, tels que le béton préconisent une vitesse lente, environ 1000 tours par minute.

Notez que la plupart des perceuses sont désormais dotées d’un mode dit ‘de percussion’, spécifiquement conçu, pour percer à la manière d’un marteau et donc pour une utilisation de votre perceuse, sur des matériaux rigides, le béton par exemple.

Percer votre support, des conseils à suivre 

Avant de vous lancer, perceuse à la main, il est recommandé dans un premier temps de procéder à un marquage de votre support. Cela vous permettra d’obtenir un travail des plus minutieux, ce qui ne manque pas d’être appréciable lorsque l’on bricole.

En fonction de la tâche à accomplir, il est parfois recommandé d’utiliser une cale, pour soutenir le matériel à percer et donc éviter les mauvaises manipulations ou encore de vous blesser…

Pour bien percer, vous tiendrez toujours votre perceuse droite et en l’ajustant à votre support. Sans cela, le trou ne pourra être droit, ce qui ne manquera pas d’être problématique…

Vous vous positionnerez donc en face du support à percer. Si le trou à faire est en hauteur, installez-vous en toute sécurité sur un escabeau ou une échelle et ajustez votre position avant de manier votre perceuse.

Au moment de percer, nombreux sont ceux qui répètent la même erreur : chercher à percer en une seule fois le support. C’est en réalité, tout le contraire de ce qu’il faut faire.

Ainsi, pour bien utiliser votre perceuse, on recommande d’y aller, dans un premier temps, en douceur, sans appuyer sur votre outil, pour laisser le trou se former; et éviter également d’abimer le support. Lorsque la mèche aura pénétré le support, vous pourrez accentuer l’action de la perceuse, toujours maintenue droite, en appuyant plus franchement sur le bouton d’utilisation, mais toujours sans chercher à enfoncer le foret.

La précipitation est le pire ennemi d’un travail bien fait; il faudra donc quelques fois quelques minutes pour venir à bout d’un support particulièrement dur et épais… Prenez donc le temps nécessaire, ce qui permettra, non seulement d’éviter de fissurer votre support, mais également de prendre soin de votre outillage !

Enfin, dans le cas où vous auriez un trou très large à réaliser, dans un support dur, les bricoleurs avertis conseillent de commencer par utiliser un foret au diamètre plus petit, pour percer le support, avant de répéter la chose avec un foret au juste diamètre, sans quoi, vous pourriez, là encore, abimer le mur, le sol…

5 Note Finale

Note des Utilisateurs: 5 (2 votes)
Vous avez une question ? Laissez-nous un commentaire !

Poster un commentaire